Sels et produits inorganiques

Les produits inorganiques sont des éléments et composés, incluant le monoxyde de carbone, le dioxyde de carbone, les carbonates, les cyanures, les cyanates, et les carbures, qui ne contiennent pas de lien carbone-hydrogène. Ce groupe comprend aussi les allotropes de carbone comme le graphite et le graphène.

Puisque les produits chimiques organiques incluent seulement ceux qui contiennent des atomes de carbone liés aux atomes d’hydrogène, la majorité des éléments du tableau périodique et la plupart des substances du monde matériel sont considérés des produits chimiques inorganiques.

Des exemples de composés inorganiques communs de tous les jours sont l’eau, le chlorure de sodium (sel), le bicarbonate de sodium (bicarbonate de soude), le carbonate de calcium (source de calcium alimentaire), et l’acide muriatique (acide chlorhydrique de grade industriel).

Les composés inorganiques ont typiquement de hauts points de fusion et des degrés variables de conductivité électrique. Ces propriétés font d’eux des composés utiles dans une vaste gamme d’applications :

  • Comme source d’azote dans les agents fertilisants
  • Comme catalyseurs dans la production des plastiques, fibres, et polyuréthanes
  • Dans les carburants de types carburéacteurs et propergols, ainsi que les explosifs
  • Comme réactifs dans les polymères comme le chlorure de polyvinyle (PVC) et les produits chimiques agricoles comme les pesticides et les traitements de sols
  • Dans la fabrication pharmaceutique
  • Comme produits chimiques pour le traitement de l’eau et la stérilisation
  • Comme pigments dans les peintures, le papier, l’encre, les plastiques, les fibres, les aliments, les cosmétiques, et autres produits

Les composés inorganiques peuvent être classés selon leurs composantes, et les liens entre eux peuvent être de type ionique ou moléculaire :

  • Hydrures : contiennent ions hydrogène ou H−
  • Nitrures : contiennent ions N3−
  • Phosphures : contiennent ions P3−
  • Sulfures : contiennent ions S2−
  • Contiennent de l’oxygène : oxydes, hydroxydes, carbonates, nitrates, phosphates, et sulfates

Les composés ioniques binaires sont parmi les composés inorganiques les plus simples. Ils incluent les sels comprenant un nombre relié d’ions positifs (cations) et ions négatifs (anions) pour que le composé final ait une charge électriquement neutre. Le nombre d’anions est équilibré contre la charge électrique du cation parent.

Les composés inorganiques sont nommés d’après l’élément parent du cation, suivi par la racine de l’élément anion et le suffixe « –ide. » (Note : nomenclature anglophone) Des exemples de ces sels incluent le chlorure de sodium (NaCl), le bromure de potassium (KBr), le chlorure de calcium (CaCl2), et le bromure de magnésium (MgBr2).

Les éléments métaux de transition (incluant les éléments des séries des lanthanides et actinides) font le pont entre les groupes principaux (les deux colonnes de l’extrême gauche et les six colonnes de l’extrême droite) du tableau périodique. Les métaux de transition sont similaires aux métaux dans les groupes principaux des façons suivantes :

  • Ressemblent aux métaux
  • Sont malléables et ductiles
  • Bons conducteurs de chaleur et d’électricité
  • Forment des ions positifs

Par contre, les métaux de transition diffèrent aussi des métaux des groupes principaux des façons suivantes :

  • Les deux groupes forment des sels, mais les métaux de transition sont plus aptes à former des complexes métalliques ayant un excès d’anions (FeCl4-, HgI42, et Cd(OH)42-)
  • Les métaux de transition sont plus aptes à former des liaisons covalentes
  • Les sels des métaux de transition forment typiquement des complexes d’ions appelés complexes de coordination qui ont de structures uniques imputables aux orbites 3d des métaux de transition; des exemples incluent [Fe(OH2)6]3+ et [Co(OH2)6]2+
  More

Catégories vedettes

Produits vedettes